Plus de détails sur les différentes réglementations thermiques RT

Les réglementations thermiques sont des dispositifs mis en place afin de cadrer les consommations énergétiques d’un bâtiment. Ces réglementations concernent surtout les nouvelles constructions. La réglementation thermique de 2012 ou la RT 2012 est la plus utilisée en ce moment. Elle a subi quelques modifications en 2015 suite à des retours d’expériences. Dans ce dossier, nous allons évoquer tous les détails sur ces différentes réglementations.

À quoi sert une réglementation thermique ?

La réglementation thermique est un texte cadrant la thermique des bâtiments neufs. Elle fixe la quantité maximale d’énergie que peut consommer un bâtiment. Ces réglementations touchent plusieurs structures de la maison comme le chauffage, l’eau chaude sanitaire, la ventilation ainsi que les éclairages. Apparue en 1974, elle impose des règles très strictes sur les performances énergétiques des nouveaux logements. La réglementation thermique appliquée en France a été mise à jour six fois depuis sa création. Cela s’explique par le fait que les nouvelles techniques de construction utilisent la nouvelle technologie, donc les nouvelles maisons construites possèdent des caractères spécifiques qui demandent d’être encadrés par les nouvelles règles.

Les RT successives

La première version des RT a vu le jour en 1974, son but ultime est de diminuer à 25 % la consommation énergétique d’un logement. En même temps, elle limite aussi les déperditions de chaleur dans la maison. Ensuite, il y avait la RT 1982 qui est plus exigeante. En effet, elle fixe une réduction de la consommation énergétique de 20 % comparée à la première RT. Après, celle de 1988 renforce encore les exigences sur l’enveloppe du logement. De cette nouvelle RT vient la notion de production d’eau chaude sanitaire. Elle est tout de suite remplacée par la RT 2000. Très exigeante, elle exige une réduction de 40 % de moins en consommation énergétique. En 2005, une autre nouvelle version de la RT arrive qui initie les maisons vers l’utilisation des énergies renouvelables. En 2012, la nouvelle version de la RT impose au nouveau bâtiment une norme d’isolation. La future RT devrait être publiée en 2020 et elle prévoit des maisons à énergie positive.

Les objectifs de la RT 2012 et la RT 2020

La RT 2012 est marquée par des obligations très fortes en termes de réduction des consommations d’énergie. En effet, le but de la RT 2012 est que le bâtiment doit être moins énergivore. Ainsi, il doit être à la fois financièrement et énergétiquement économique. Pour y arriver, des travaux de rénovations énergétiques doivent réalisés au pour une maison ancienne. De nombreuses aides sont disponibles pour contribuer à financer ces initiatives. La RT 2020 par contre fixe un seul objectif très précis. C’est une nouvelle norme qui vise à construire des bâtiments à énergie positive. Autrement dit, les nouvelles maisons doivent produire plus d’énergie qu’elles en consomment. Ainsi, les constructeurs et les concepteurs qui œuvrent dans le secteur du bâtiment étudient de nouveaux matériaux permettant de faire le maximum d’économie d’énergie. La RT 2020 sera en vigueur pour tous les bâtiments neufs d’ici le début de l’année 2021.